Financement

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE)

Il permet à votre client de déduire de son impôt sur le revenu 30% (taux unique) des dépenses réalisées (montant plafonné), pour certains travaux d’amélioration de la performance énergétique. Ces travaux doivent être réalisés entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2017.

L’Eco-prêt à taux zéro

Il s’agit d’un prêt à taux d’intérêt nul et accessible sans conditions de ressources, pour financer un ensemble cohérent de travaux d’amélioration de la performance énergétique jusqu’au 31 décembre 2018.

Un seul Eco-prêt à taux zéro par logement est accordé. Toutefois, à partir du 1er janvier 2016, il est possible d’obtenir un éco-prêt complémentaire, sous réserve que le montant total de l’éco-PTZ accordé n’excède pas 30 000€.

La TVA à 5,5%

La TVA s’applique au taux réduit de 5,5 % pour la réalisation de travaux de rénovation énergétique ainsi que pour les travaux liés.

Les aides des collectivités locales

Certaines régions, départements, intercommunalités, communes peuvent accorder des aides complémentaires aux aides nationales dans le cadre de la réalisation de travaux d’amélioration de la performance énergétique. Pour être accompagné dans votre projet et son financement, vous pouvez contacter les Points rénovation info service. Des conseillers vous indiqueront les aides à votre disposition.


Pour plus d’informations sur les différents moyens de financement qui s’offrent à votre client, les travaux éligibles et les conditions d’obtention, consultez le guide pratique « Les aides financières 2017 ».

Guide pratique « Les aides financières 2017 »