Isolation d’un réseau hydraulique d’eau chaude sanitaire

Mise en place d’une isolation sur un réseau d’eau chaude sanitaire existant situé hors du volume chauffé et alimenté par un système collectif maintenu en température (bouclé ou tracé).

Exemples de volumes non chauffés :

  • Rez-de-chaussée sans sas à l’entrée du bâtiment,
  • Palier d’étage non cloisonné par rapport à un RDC sans sas à l’entrée du bâtiment,
  • Parking souterrain,
  • Galerie technique en sous-sol,
  • Caves

L’isolant est de classe supérieure ou égale à 3 selon la norme NF EN 12 828.

Mise en place réalisée par un professionnel.

Les travaux doivent faire l’objet d’un contrôle par un organisme d’inspection accrédité en tant qu’organisme d’inspection de type A pour le domaine d’activité Bâtiment – Génie civil par le COFRAC.

Les pièces justificatives suivantes seront demandées :

  • Rapport de conformité délivré par l’organisme d’inspection attestant de :
    - la mise en place d’une isolation sur un réseau existant
    - la longueur du réseau isolé hors des volumes chauffés
    - la classe de l’isolant selon la norme NF EN 12 828
  • Justification de l’accréditation de cet organisme

De plus, la facture des travaux doit comporter les informations suivantes :

  • la mise en place d’une isolation ;
  • la longueur isolée de réseau d’eau chaude sanitaire ;
  • la classe de l’isolant installé selon la norme NF EN 12 828.

Le montant des Artiprimes est calculé en fonction de la longueur isolée de réseau d’eau chaude sanitaire hors du volume chauffé (mètres linéaires)..